08/02/2013

Aide à domicile : le coût des cotisations a augmenté pour les employeurs handicapés

Depuis le 1er janvier 2013, employer de gré à gré une personne à domicile coûte un peu plus cher aux employeurs handicapés.

27225002.jpg(Photo CG94)


Les particuliers n’ont en effet plus la possibilité de choisir le paiement des cotisations sociales sur la base du smic : ils doivent les payer sur la base du salaire réel versé. Ce qui augmente donc le montant des charges à payer pour tous les employeurs qui rémunèrent leurs salariés à un tarif supérieur au smic. Les employeurs en situation de handicap bénéficient certes d’une exonération de cotisations patronales, mais elle n’est que partielle.

+7% de cotisations pour un salaire horaire de 8,52€

Elle ne concerne que les cotisations destinées à la Sécurité sociale (maladie, vieillesse, allocations familiales), à l’exception de la cotisation patronale accidents du travail/maladies professionnelles. IIs doivent donc s’acquitter de cette dernière ainsi que des autres cotisations (assurance chômage, etc.), soit de 30% de l’ensemble des cotisations patronales. Autrement dit, le passage du forfait au réel va impacter ces 30% de charges pour tous les employeurs handicapés qui paient leur salariés plus que le smic (7,96 €). Pour un salaire horaire net de 8,52 €, les cotisations vont bondir de 0,25 €. Une hausse qui n’est amortie qu’en partie par l’augmentation du montant de la prestation de compensation du handicap au 1er janvier 2013 (+0,04 €). Pour plus de détails, consultez l’article paru dans le magazine Faire Face de février. Franck Seuret

09:32 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.