18/02/2013

Montauban : Le baromètre de l'APF n'est pas au beau fixe

L'Association des paralysés de France (APF) publie son quatrième baromètre sur le handicap et l'accessibilité des villes préfectures. Cette étude note l'avancement des travaux d'aménagement des bâtiments publics, des bureaux, des commerces, des transports, qui sont imposés aux collectivités par la loi du 11 février 2005 «pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des handicapés». L'APF reste très mobilisée afin que l'échéance d'une France accessible soit respectée pour 2015. Les 10 millions de personnes en situation de handicap, les personnes âgées, les enfants dans les poussettes, les malentendants ou les malvoyants doivent pouvoir circuler librement.

Montauban, 22e sur 96

Sur 96 villes évaluées, Montauban se situe au 22e rang avec une note de 14,5/20. «La politique volontariste de la ville ne suffit pas, il faut mettre en face des moyens, surtout en ce qui concerne les transports. Les bus sont accessibles grâce à une rampe mais les abribus ne le sont pas tous. Il n'y a qu'une seule place par bus, aucune ligne n'est accessible à 100 % et les chauffeurs ne nous réservent pas toujours un très bon accueil. Les navettes «Libellule» fonctionnent mal, elles ne sont jamais disponibles ou réservées en priorité aux handicapés qui travaillent. Aucun taxi privé n'est équipé. Alors on fait comme on peut, on roule sur les pistes cyclables quand il y en a». Autre problématique, Eurythmie. Les places réservées pour le stationnement sont éloignées de la salle de spectacle et l'aménagement intérieur fait que la rampe de sécurité est à hauteur des yeux. Dernière constatation, beaucoup de cabinets médicaux ne sont pas accessibles, le libre choix de son médecin traitant ou d'un spécialiste n'existe donc pas pour les handicapés. L'APF souhaiterait soumettre ces dossiers à Mme le Maire et elle est en attente d'un rendez-vous depuis plusieurs mois. L'APF 82 a voulu aller plus loin et étendre l'enquête aux treize grandes villes du département. Seules Grisolles, Bressols et Nègrepelisse ont répondu ce qui était insuffisant pour tirer des conclusions. Le chemin est encore long pour que l'échéance de 2015 soit respectée !

 

Source : Ladepeche.fr

Les commentaires sont fermés.