Pétanque : le handicap n'est pas un frein

«Fédérer tous ceux qui le désirent»

Pétanque - Création d'une section réservée aux personnes en situation de handicap en Tarn-et-Garonne

 

Le handicap n'est pas un sujet tabou au Comité, bien au contraire. Depuis quelques semaines, les personnes en situation de handicap ont la possibilité de pratiquer la pétanque.

 

 

 

On n'arrête pas le progrès au Comité départemental. Depuis septembre, il est désormais possible aux personnes handicapées de jouer à la pétanque, à raison pour le moment d'une séance tous les quinze jours, sur les terrains du boulodrome de Montauban. «C'est Mickaël Cousin, membre mais aussi bénévole de notre délégation, qui avait le souhait de jouer à la pétanque mais n'a pas trouvé sa place au sein d'un club. Nous avons sollicité plusieurs personnes pour arriver vers Laurent Rougier. Grâce à lui, nous avons pu mettre en place cette activité dans ce boulodrome rénové et nous en sommes ravis» explique Sébastien Corre, salarié de l'«Association des paralysés de France-France handicap».

A ses côtés, Laurent Rougier, directeur administratif, sportif et financier du Comité départemental, ne pouvait que souscrire à une telle initiative : «Nous sommes toujours prêts à accompagner des associations liées aux handicaps. Au comité nous faisions déjà beaucoup de sport adapté mais rien pour les handicapés. Avec le concours de Joël, notre éducateur, nous allons essayer d'aller encore plus loin dans la pratique. La création de cette section est aussi l'occasion de fédérer toutes les personnes qui le désirent autour de la pétanque. J'appelle toutes les personnes intéressées à nous contacter pour essayer de grossir le groupe et à terme, peut-être, de proposer des compétitions. C'est important pour le lien social et on ne pouvait qu'accompagner cette démarche, bien entendu».

Patrick Gorinat, pour la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP), enchaîne : «La pétanque n'existe pas de manière structurée et organisée dans le département en handisport. Mais on peut se douter qu'il y a déjà des personnes en situation de handicap qui jouent déjà dans des clubs. Le ministère des sports tend à ce que les personnes handicapées puissent s'intégrer avec les valides le plus possible. Là, nous avons vu la possibilité de créer quelque chose qui manque dans le département. Ce que nous souhaitons, c'est leur amener un plus dans la pratique de la pétanque». Mercredi dernier, ils étaient quelques-uns à venir jouer, comme tous les quinze jours. Et tout le monde est accepté, même les personnes en fauteuil.

 

Article la dépêche, 31 Octobre 2018                                             Laurent Lasserre

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel